BLOG

25 02 2009

Bienvenidos a mi blog

En este blog  encontrarán informaciones y noticias acerca de mi  y  de mi actividad como profesional del espectáculo.

Pueden acceder a los  diferentes proyectos y actividades haciendo click en los botones superiores o en los siguientes enlaces.

Sebastien Dethise El Mago : Magia a su medida

Magic Around The World : El proyecto de magia y de viajes en diferentes paises

Circ Hula : La compañía de espectáculos de circo, magia y teatro

Wings and Balls : El número de magia y de malabares premiado 2 veces

Videos de magia : Para ver mis videos de magia en la red





[FR] De retour à la maison

30 09 2008

Nous sommes de retour en Espagne depuis le 26 août après un voyage de presque 5 mois. Nous avons parcouru les pays suivant : Maroc, Namibie, Botswana, Zambie, Malawi, Afrique du Sud, Thaïlande, Inde et Japon.

Un vraiment beau mélange de culture et d’expériences qui valent la peine d’être vécues. Marta a repris les cours à mi-temps pour pouvoir dédier plus de temps à son travail d’illustratice. Sébastien a repris les spectacles et se prépare pour différents concours de magie.

En ce qui concerne le Projet ‘Magic Around the World’, nous avons plus de 1000 vidéos, de magies, paysages, et autres à trier. Nous travaillons activement sur la réalisation d’un reportage dont nous ne savons pas encore quelle forme exacte il prendra.

Le blog restera bien entendu actif pour vous tenir au courant de l’évolution du projet et pour vous donner des nouvelles de la compagnie Circ Hula.

Nous tenons à remercier tous ceux qui nous ont suivis et soutenus dans notre aventure, un merci en particulier à Jonathan pour la réalisation du blog.

Surtout, continuez à suivre le blog, pour voir en exclusivité les premières images du reportage.





[FR] La magie au Japon

28 08 2008

Les Japonais sont des gens étonnants sur beaucoup d’aspects,  leur amabilité et le respect pour leurs environnements sont des aspects de leur culture très appréciables. Cependant, beaucoup semblent timides et ce n’est pas toujours facile de croiser leur regard. C’est souvent les yeux et le sourire ma première porte d’entrée pour approcher les gens avant de réaliser un tour.

C’est par hasard et après quelques semaines que j’ai trouvé une bonne technique pour attirer leur attention et pouvoir les aborder. C’est en portant une sorte de bandeau de ninja sur la tête avec des inscriptions (kanji) en Japonais. Apparemment cela les amusait et je voyais qu’il essayait de lire ce qu’il était écrit. Alors, je leur demandais qu’ils les lisent et 2 minutes plus tard il s’installait suffisamment de confiance pour leur faire quelques tours.

Que l’on soit japonais ou d’un autre pays, ça surprend toujours et ce n’est pas tous les jours qu’un inconnu accompagné d’une caméra vous aborde et vous présente un jeu de cartes.
Lorsque certains refusent de participer, ce n’est pas de la méfiance (le Japon est un pays très sûr où il est rare que l’on vous vole votre portefeuille). C’est plutôt une peur de ne pas pouvoir parler ou comprendre votre langue ou une question d’éducation, de timidité ou de limite.

C’est souvent difficile de faire un tour à une personne qui travaille. Leur sens des responsabilités ne leur permet pas d’écart. Le travail avant tout ! Le meilleur public est sans aucun doute le public féminin. Le fait d’être étranger, d’être magicien et de venir en plus de l’Espagne crée un certain enthousiasme chez certaines demoiselles. Elles sont plus facilement abordables que le public masculin.

La manière de réagir des Japonais est paradoxale au fait qu’ils semblent réservés au premier abord. C’est souvent très comique d’entendre et de voir leurs réactions. Un enthousiasme démesuré avec des sons d’approbation et d’étonnement. Chaque geste ou parole que je dis est accompagné de : Ohhh, ahhhh, Suguye…. Lorsqu’une pièce disparait ou une carte apparait, on dirait que je viens de faire disparaitre la statue de la Liberté. Ce n’est pas toujours facile de discerner si leur façon exagérée de réagir et vraiment sincère ou simplement polie.

Que ça plaise ou non, les gens sont toujours reconnaissants et vous remercient. Un moine à qui j’ai fait un tour voulait me donner de l’argent qu’il avait récolté pendant la journée pour me remercier. Je ne sais pas s’il a réellement apprécié ou s’il croyait que j’attendais de lui de l’argent. Souvent lorsque je fais un tour, j’ai l’impression de donner un moment de diversion au public. Ici j’ai eu quelques fois la sensation que certaines personnes m’accordaient un peu de leur temps pour me faire plaisir.

La magie au Japon est rependue et connue et est une bonne manière de rencontrer des gens s’il s’agit du moment approprié.





[ES][FR] Nuevas fotos y videos en Japon

12 08 2008

Fotos y videos del artículo “Japan : Number One !!!”

Photos et une vidéo de l’article “Japon : Number One !!!”

Pasamos un buen momento con este curioso personaje, no sabemos si era un monje o un samurai.
Nous avons passez un bon moment avec ce curieux personnage, nous ne savons pas s’il s agit d’un moine ou d’un samouraï.

El autoestop es una buena manera de viajar y de conocer a los japoneses.
L’autostop au Japon est un bon moyen pour voyager et surtout une bonne manière d’entrer en contact avec les Japonais.

Marta se ha hecho una amiga, tuvimos la suerte de encontar una gheisa en las calles de kyoto y por supuesto le hicimos un truco de magia.
Marta c’est faite une nouvelle amie, nous avons eu la chance de rencontrer une geisha dans les rues de kyoto, et bien entendu nous lui avons fait un tour de magie.


Festival de Velas a Nara espectaculo fantastico milliones de velas entre los templos en un parque lleno de ciervos.
Festival des Bougies à Nara spectacle fantastique, des millions de bougies entre les temples dans un parc rempli de daims.





[FR] Japon : Number One !!!

12 08 2008

Nous avons trouvé vraiment le moyen idéal pour voyager bon marché au Japon : l’autostop et le couchsurfing. Sans cela, il serait vraiment trop cher de se permettre un mois dans ce pays.

En ce qui concerne l’autostop, les gens ne sont pas très habitués à cette pratique, apparemment cela les amuse beaucoup. Nous trouvons facilement des volontaires pour partager un bout de chemin. Alors pour eux, c’est la nouveauté et un moment unique. Ils sonnent à leurs amis pour leur dire qu’ils ont pris deux touristes en autostop, nous prennent en photos et nous offrent des cadeaux en souvenir. Certains n’hésitent pas à changer leur itinéraire pour nous faciliter la tâche. Les Japonais s’inquiètent pour nous, lorsqu’ils nous voient au bord de la route. Nous nous sommes faits inviter à manger un plat de sushi par un de nos chauffeurs et nous avons aussi passé la nuit chez un autre.

En ce qui concerne le couchsurfing, nous rencontrons des gens d’un peu partout qui voyagent au Japon et qui utilisent ce système de logement. Les personnes qui nous reçoivent sont parfois des étrangers qui travaillent au Japon ou quelques fois des Japonais.

Nous sommes vraiment surpris de la gentillesse et de l’amabilité des Japonais. Ils sont prêts à se couper en 4 pour vous recevoir ou vous aider, sans jamais rien attendre en retour. La différence culturelle dans leur manière de nous recevoir et de donner est surprenante pour nous qui venons d’Europe.

Vidéo et photos cliquer ici





[ES][FR] Videos et fotos de Tokyo

29 07 2008

Fotos y videos de Japon (ver el artículo : Tokyo Super Mega Fashion )

Photos et une vidéo du Japon (voir l’article : Tokyo Super Méga Fashion)

 

Las chicas super mega fashion que van de fluorescente
Un tour à un groupe de filles multicolores

Encuentro con Mirko, un mago argentino
Rencontre avec Mirko, un magicien argentin






[FR] Tokyo Super Méga Fashion

29 07 2008

Nous avons volé de Delhi à Tokyo avec Air India. C’était le billet le moins cher que nous avons trouvé, après l’expérience nous comprenons mieux pourquoi. La moyenne d’âge de l’équipage était de plus ou moins 70 ans. Une des hôtesses ressemblait à Taiti Danielle vêtu d’un Sari. L’avantage c’est qu’elle était très flexible sur les règles de sécurités, la ceinture de sécurité à l’atterrissage et au décollage était optionnelle. Les sièges en bois sont recouverts d’un coussin en première classe. La vidéo démonstrative des mesures à prendre en cas d’urgences était en noir et blanc, et le pilote jouait du piano pour accompagner la pellicule. Nous avons pris l’autoroute, le problème c’est qu’au péage les ailles ne sont pas repliable… Non, j’exagère un peu, mais on se souviendra quand même de l’équipage en train de s’acharner sur la porte des toilettes pour essayer de la refermer, et aussi des volets des hublots recollés grossièrement à la patex. Toute une expérience que nous aurons le plaisir de répéter d’ici une vingtaine de jours.

Nous étions donc contents de poser le pied sur la terre ferme, mais quelques fois tremblante (nous en avons déjà fait l’expérience) du Japon.

Ici c’est le changement radical, tout est extrêmement propre, il a plus ou moins 18 millions d’habitants à Tokyo et on peut presque y entendre les mouches volées. Tout est très silencieux, même les voitures ne font pas de bruit. Mais le plus impressionnant c’est leur gentillesse et amabilité. Il y a toujours quelqu’un de disponible pour vous aider à retrouver votre chemin. Certains font même des détours pour vous emmener au bon endroit. La communication n’est pas facile, peu de gens parlent l’anglais, et nous ne dominons pas encore le japonais.

Les enseignes lumineuses et les publicités manga donnent un air très coloré à la ville. Il y a énormément de technologie, aller à la toilette c’est comme aller dans un parc d’attractions.

La vie est relativement chère, les sushis sont moins chers en Espagne. Une des solutions pour en manger bon marché est d’attendre la fermeture des magasins, lorsque les produits périssables sont 50% moins chers.

Nous n’avons pas trouvé d’hôtel à un prix accessible lorsque nous sommes arrivées, tous affichaient complet. Nous avons répéter l’expérience du couchsurfing. Nous campons dans l’appartement de yuji un japonais. Nous partageons 30 mètres carrés avec une dizaine de touristes de différents pays… le sauna. Ce n’est pas très confortable, mais nous rencontrons plein de gens très sympa.

En ce qui concerne la magie, les Japonais sont le public idéal, ils sont très expressifs, et toujours très reconnaissants lorsque nous leur faisons des tours. Leur manière d’exprimer leur étonnement est tellement surprenante par rapport à leur calme habituel. Ils sont si polis que même s’ils n’aimaient pas la magie, ou avaient découvert le truc, ils vous applaudiraient avec enthousiasme.

Il y a des quartiers très fashion où certains jeunes dans leur manière de s’habiller semblent sortis d’un dessin animé. Nous avons beaucoup rigolé en faisant un tour à un groupe de filles multicolores.

Vidéos et photos cliquer ici