[ES] Japan: Number One !!!

12 08 2008

Japon puede resultar caro y por eso nuestro viaje durante un mes habria sido imposible sin hacer autoestop y sin couchsurfing. Pero gracias es estas dos cosas estamos conociendo a un monton de gente del pais y de alrededor del mundo.

En los veinte dias  que llevamos en Japon ya hemos estado en casa de seis miembros de couchsurfing. En todas nos han acogido super bien, hemos hecho amigos y hemos conocido mas del pais. Casi siempre suelen ser gente joven que viene a trabajar aqui durante una temporada y tienen un apartamento y otras veces son japoneses que abren su casa y te lo dan todo. Es  muy gracioso encontrarte durmiendo con un aleman, un sueco, un vietnamita, cuatro austriacas…se aprende mucho.

Ahora estamos en Kyoto en casa de Shoji. Es tan amable que presta una segunda casa que tiene para la gente de couchsurfing, incluso nos llevo a los nueve que estabamos alojados en su casa a un restaurante y pago el la cuenta!!!

Haciendo autoestop pasa lo mismo. Si te montas en su coche hacen todo lo posible por ayudarte. Un senor que nos cogio el otro dia nos pregunto si habiamos comido y le dijimos la verdad, que era que no. No teniamos todavia hambre, pero el se paro en super y nos compro comida para cuatro dias ( dos bandejas de sushi, bocadillos y bebidas )!! claro, en una situacion asi te sabe un poco mal…bueno,  cuando te comes la bandeja de  sushi no te sabe tan mal.

Video y fotos hacer clic aqui





[ES][FR] Nuevas fotos y videos en Japon

12 08 2008

Fotos y videos del artículo “Japan : Number One !!!”

Photos et une vidéo de l’article “Japon : Number One !!!”

Pasamos un buen momento con este curioso personaje, no sabemos si era un monje o un samurai.
Nous avons passez un bon moment avec ce curieux personnage, nous ne savons pas s’il s agit d’un moine ou d’un samouraï.

El autoestop es una buena manera de viajar y de conocer a los japoneses.
L’autostop au Japon est un bon moyen pour voyager et surtout une bonne manière d’entrer en contact avec les Japonais.

Marta se ha hecho una amiga, tuvimos la suerte de encontar una gheisa en las calles de kyoto y por supuesto le hicimos un truco de magia.
Marta c’est faite une nouvelle amie, nous avons eu la chance de rencontrer une geisha dans les rues de kyoto, et bien entendu nous lui avons fait un tour de magie.


Festival de Velas a Nara espectaculo fantastico milliones de velas entre los templos en un parque lleno de ciervos.
Festival des Bougies à Nara spectacle fantastique, des millions de bougies entre les temples dans un parc rempli de daims.





[FR] Japon : Number One !!!

12 08 2008

Nous avons trouvé vraiment le moyen idéal pour voyager bon marché au Japon : l’autostop et le couchsurfing. Sans cela, il serait vraiment trop cher de se permettre un mois dans ce pays.

En ce qui concerne l’autostop, les gens ne sont pas très habitués à cette pratique, apparemment cela les amuse beaucoup. Nous trouvons facilement des volontaires pour partager un bout de chemin. Alors pour eux, c’est la nouveauté et un moment unique. Ils sonnent à leurs amis pour leur dire qu’ils ont pris deux touristes en autostop, nous prennent en photos et nous offrent des cadeaux en souvenir. Certains n’hésitent pas à changer leur itinéraire pour nous faciliter la tâche. Les Japonais s’inquiètent pour nous, lorsqu’ils nous voient au bord de la route. Nous nous sommes faits inviter à manger un plat de sushi par un de nos chauffeurs et nous avons aussi passé la nuit chez un autre.

En ce qui concerne le couchsurfing, nous rencontrons des gens d’un peu partout qui voyagent au Japon et qui utilisent ce système de logement. Les personnes qui nous reçoivent sont parfois des étrangers qui travaillent au Japon ou quelques fois des Japonais.

Nous sommes vraiment surpris de la gentillesse et de l’amabilité des Japonais. Ils sont prêts à se couper en 4 pour vous recevoir ou vous aider, sans jamais rien attendre en retour. La différence culturelle dans leur manière de nous recevoir et de donner est surprenante pour nous qui venons d’Europe.

Vidéo et photos cliquer ici





[ES][FR] Entrevista en el diario de Tarragona

2 08 2008

El diario de Tarragona no hizo una entrevista, que publicaron el dia 28 de julio.
Si quereis leerla, hacer clic aquí o en la imagen para descargar el artículo.

Le journal de Tarragone nous a interviewés et a publié l’interview le 28 juillet dernier.
Si vous souhaitez la lire, cliquer ici ou sur l’image pour télécharger l’article. Malheureusement, l’interview est seulement disponible en espagnol.





[ES] Tokyo Super Mega Fashion

29 07 2008

Para volar a Tokyo decidimos hacerlo con Air India, mala idea. El avion se caia a trozos por dentro, los azafatos/as eran cuatro o cinco con una media de edad de setenta anos, que habia que verlos intentando arreglar durante el vuelo una puerta del lavabo que se habia salido de su sitio…el video que nos pasaron de seguridad en el avion parecia grabado en los anos cuarenta y ademas no hacia falta abrocharse el cinturon cuando despegabamos. Bueno, menos mal que nos lo tomamos a risa. Lo malo es que volvemos a Delhi con la misma compania…

Cuando llegamos al aeropuerto de Japon no nos podiamos creer el cambio: tren supermoderno para llevarnos a la terminal, todo superlimpio, la gente superamable.Total, que nos ha costado un par de dias cambiar de chip y darnos cuenta que estabamos en Japon.

Tokyo es impresionante. Aunque haya coches y mucha gente casi no se escucha una mosca.Todo es superlimpio, ni siquiera hay colillas en el suelo porque hay gente mayor recogiendolas con pinzas. Hay tiendas fashion y gente que viste super cool.

Pero lo mas impresionante de los japoneses es su amabilidad. Aunque casi no hablan ingles hacen todo lo posible y imaginable para ayudarte, hasta te acompanan al sitio que quieres ir aunque a ellos no les vaya de camino. Hoy nos hemos tirado a dormir en el suelo de un parque, cerca habian tiendas y vino un senor de una tienda mientras dormiamos para dejarnos un par de vasos de agua para cuando nos despertaramos. Creemos que le hizo gracia ver a dos occidentales haciendo la siesta en un sitio inimaginable para el.

Hacer magia aqui es un placer. Se parten de risa, son muuuuy expresivos y se quedan muy intrigados. Creemos que estan tan bien educados que siempre reaccionan como si una cosa extraordinaria hubiera pasado ( podeis ver el video de las chicas super mega fashion que van de fluorescente ).

Eso si Tokyo tiene algo malo: es caro. El metro y tren al final salen por un ojo de la cara y la comida no es muy barata ( nos hemos acostumbrado a los precios de India y Tailandia). Menos mal que los supermercados una hora antes de cerrar ponen el sushi a mitad de precio, que si no no probabamos ni uno.

Pero lo mas caro es el alojamiento. Eso lo hemos solucionado en Tokyo con Couchsurfing. Suponemos que ya hemos hablado de este sistema porque lo hemos hecho antes en Africa. Aqui nos alojamos en casa de Yuji, un japones que con buena voluntad acoje en su casa de 30m cuadrados un maximo  deeeee…bueno, los que se quieran apuntar. Eso si, no te ha de importar dormir en el suelo de la cocina si ho hay sitio. Se supone que todo el mundo tiene que colaborar con la limpieza y aportar una pequena cantidad de dinero.

Es una solucion practica quedarse en su casa porque en estas fechas es imposible encontrar un hotel medianamente barato pero la verdad es que para Marta, dormir entre once tios en calzoncillos y ademas con la callor que hace, no es lo mas comodo. Aunque bueno lo que importa es que se hacen muchos amigos! estando un poco apretados, pero se hacen.

Videos y fotos hacer clic aqui





[ES][FR] Videos et fotos de Tokyo

29 07 2008

Fotos y videos de Japon (ver el artículo : Tokyo Super Mega Fashion )

Photos et une vidéo du Japon (voir l’article : Tokyo Super Méga Fashion)

 

Las chicas super mega fashion que van de fluorescente
Un tour à un groupe de filles multicolores

Encuentro con Mirko, un mago argentino
Rencontre avec Mirko, un magicien argentin






[FR] Tokyo Super Méga Fashion

29 07 2008

Nous avons volé de Delhi à Tokyo avec Air India. C’était le billet le moins cher que nous avons trouvé, après l’expérience nous comprenons mieux pourquoi. La moyenne d’âge de l’équipage était de plus ou moins 70 ans. Une des hôtesses ressemblait à Taiti Danielle vêtu d’un Sari. L’avantage c’est qu’elle était très flexible sur les règles de sécurités, la ceinture de sécurité à l’atterrissage et au décollage était optionnelle. Les sièges en bois sont recouverts d’un coussin en première classe. La vidéo démonstrative des mesures à prendre en cas d’urgences était en noir et blanc, et le pilote jouait du piano pour accompagner la pellicule. Nous avons pris l’autoroute, le problème c’est qu’au péage les ailles ne sont pas repliable… Non, j’exagère un peu, mais on se souviendra quand même de l’équipage en train de s’acharner sur la porte des toilettes pour essayer de la refermer, et aussi des volets des hublots recollés grossièrement à la patex. Toute une expérience que nous aurons le plaisir de répéter d’ici une vingtaine de jours.

Nous étions donc contents de poser le pied sur la terre ferme, mais quelques fois tremblante (nous en avons déjà fait l’expérience) du Japon.

Ici c’est le changement radical, tout est extrêmement propre, il a plus ou moins 18 millions d’habitants à Tokyo et on peut presque y entendre les mouches volées. Tout est très silencieux, même les voitures ne font pas de bruit. Mais le plus impressionnant c’est leur gentillesse et amabilité. Il y a toujours quelqu’un de disponible pour vous aider à retrouver votre chemin. Certains font même des détours pour vous emmener au bon endroit. La communication n’est pas facile, peu de gens parlent l’anglais, et nous ne dominons pas encore le japonais.

Les enseignes lumineuses et les publicités manga donnent un air très coloré à la ville. Il y a énormément de technologie, aller à la toilette c’est comme aller dans un parc d’attractions.

La vie est relativement chère, les sushis sont moins chers en Espagne. Une des solutions pour en manger bon marché est d’attendre la fermeture des magasins, lorsque les produits périssables sont 50% moins chers.

Nous n’avons pas trouvé d’hôtel à un prix accessible lorsque nous sommes arrivées, tous affichaient complet. Nous avons répéter l’expérience du couchsurfing. Nous campons dans l’appartement de yuji un japonais. Nous partageons 30 mètres carrés avec une dizaine de touristes de différents pays… le sauna. Ce n’est pas très confortable, mais nous rencontrons plein de gens très sympa.

En ce qui concerne la magie, les Japonais sont le public idéal, ils sont très expressifs, et toujours très reconnaissants lorsque nous leur faisons des tours. Leur manière d’exprimer leur étonnement est tellement surprenante par rapport à leur calme habituel. Ils sont si polis que même s’ils n’aimaient pas la magie, ou avaient découvert le truc, ils vous applaudiraient avec enthousiasme.

Il y a des quartiers très fashion où certains jeunes dans leur manière de s’habiller semblent sortis d’un dessin animé. Nous avons beaucoup rigolé en faisant un tour à un groupe de filles multicolores.

Vidéos et photos cliquer ici